top of page

L'accord du 3 avril dans les limbes : Une crise politique en embuscade…

Trois mois après la signature de l'accord du 3 avril, destiné à instaurer un Conseil présidentiel de transition, le processus est au point mort. Les structures nécessaires à la mise en œuvre de l'accord n'ont toujours pas été établies. 


Jacques Ted Saint Dic, membre du Bureau de suivi de l'accord de Montana, a déclaré lors d'une interview à la radio Magik9 que la relation entre le Conseil et le BSA repose uniquement sur cet accord, signé pour sortir le pays de la crise. Il a également révélé que depuis trois semaines, Montana n'a plus de contact avec son délégué au Conseil, mettant en lumière des tensions croissantes.


Le décret publié le 27 mai par les membres du Conseil présidentiel de transition, modifiant l'organisation du CPT, a été perçu par M. Saint Dic comme une manœuvre pour s'écarter de l'accord initial. 


Il a dénoncé ce qu'il considère comme un coup d'État déguisé, compromettant gravement le projet politique convenu. Selon lui, cette trahison des engagements pourrait raviver la crise politique en Haïti, alors que les relations entre les secteurs concernés et leurs délégués restent fragiles et conflictuelles.


Pour plus d'infos, suivez notre channel whatsapp via ce lien... https://whatsapp.com/channel/0029Vab7wzU3LdQaV3yAue2e


A la Une...

Comentários


bottom of page