top of page

France: la pression monte avant l'acte 2 de la mobilisation pour les retraites.



Nouvelle journée de mobilisation, ce mardi 31 janvier en France, contre la réforme des retraites. Le 19 janvier, ils étaient plus d'un million selon la police, le double selon les syndicats, à manifester. L'intersyndicale appelle de nouveau à battre le pavé. Si le front uni se dit déterminé à mener la fronde jusqu'à ce que le gouvernement plie, certains syndicats veulent accélérer le mouvement avec des actions plus radicales.


Le principal objectif de l'intersyndicale est bien de faire échouer le gouvernement. Et certaines centrales syndicales, comme la Confédération générale des travailleurs, la CGT, considèrent que la contestation dans la rue ne sera pas suffisante et proposent de mener des actions ciblées dans différents secteurs d'activité.


D'ores et déjà, des actions sont annoncées pour le mois de février dans l'énergie, dans les remontées mécaniques des stations de ski, et dans les transports, avec une possible grève reconductible à la SNCF durant la période des vacances scolaires de février, faisant peser une menace sur les professionnels du tourisme de montagne déjà éprouvés par deux années de pandémie.


Plus de la moitié des Français sont favorables à un blocage du pays si c'est la seule solution pour faire reculer le gouvernement sur la réforme des retraites.


Les Français sont de plus en plus nombreux à rejeter le projet de réforme des retraites. 72% des sondés n'en veulent pas, si l'on en croit une récente enquête de l'institut Elabe. Malgré ses efforts de pédagogie, le gouvernement peine à convaincre l'opinion de travailler deux ans de plus.

Comentários


bottom of page