top of page

Violence des gangs en Haïti : une partie du personnel de l’ambassade américaine évacuée





L’ambassade américaine en Haïti a annoncé, tôt HIER dimanche l’évacuation de ses personnels non-essentiels. Une décision prise en raison de l’augmentation de la violence des gangs dans les parages des locaux de l’institution et de l’aéroport international. Parallèlement, des soldats américains sont également présents pour sécuriser le bâtiment et le personnel de l’ambassade.


Cette opération a été menée, au milieu de la nuit, au moyen d’hélicoptères de l’armée américaine. « L’opération s’est déroulée à la demande du département d’État », a indiqué le US Southern Command, dans un communiqué, rapporté par le journal Miami Herald. Les habitants de Tabarre et de ses environs pouvaient entendre le vrombissement des hélicoptères.

 

« Face à l’augmentation de la violence des gangs dans le voisinage de l’ambassade américaine et de l’aéroport Toussaint Louverture, le département d’État prend des dispositions pour le départ d’autres membres du personnel de l’ambassade », précise l’ambassade, dans une note rendue publique sur les réseaux sociaux.

 


La note souligne que « tous ceux qui arrivent et ceux qui partent, travaillent pour le gouvernement américain ».

 

« Ce transport aérien de personnel à l’intérieur et à l’extérieur de l’ambassade est conforme à nos pratiques habituelles de renforcement de la sécurité des ambassades dans le monde entier », a précisé le communiqué, soulignant qu’aucun Haïtien n’était à bord de l’appareil militaire.

 

En dépit des évacuations, le US Southern Command a déclaré que l’ambassade reste concentrée sur l’avancement des efforts du gouvernement américain pour soutenir la Police Nationale d’Haïti, accélérer le déploiement de la mission de sécurité et la mise en place d’une transition pacifique du pouvoir par le biais d’élections libres et équitables.

 

Parallèlement des soldats du « US Marines » ont été envoyés en renforts, pour sécuriser l’ambassade américaine en Haïti, à rapporté Miami Herald.

 

« Malgré ces différentes dispositions, l’ambassade des États-Unis à Port-au-Prince reste ouverte », conclut cette note des autorités américaines.

header.all-comments


bottom of page