top of page

Urgence éducative en Haïti : le CEREH appelle à l'aide…


La situation des établissements scolaires en Haïti est critique alors que l'escalade de la violence des gangs dans la région de Port-au-Prince a rendu plusieurs écoles inopérantes. Le pillage et l'incendie de locaux scolaires par ces groupes armés ont plongé des milliers de parents et d'enseignants dans l'angoisse, les contraignant à fuir vers des camps de déplacés ou à s'exiler à la campagne. Cette crise met en péril l'avenir éducatif des enfants et entrave les obligations des écoles envers leur personnel.


Face à cette situation désastreuse, le Collectif des Éducateurs pour le Renouveau de l’Éducation lance un appel urgent au Fonds national d’éducation pour obtenir une subvention permettant le relèvement des écoles dans les zones sensibles. Cette aide financière est cruciale pour garantir le succès de l'année académique dans ces établissements gravement affectés par la violence des gangs.


Les dirigeants du Collectif ont exprimé leur inquiétude lors d'une conférence de presse ce mardi 14 mai, exhortant les membres du Conseil Présidentiel à donner des instructions au Directeur Général du FNE pour qu'il intervienne en faveur des écoles en détresse. Dans cette période de chaos, l'urgence d'une action gouvernementale est vitale pour préserver l'accès à l'éducation et assurer un avenir meilleur pour la jeunesse haïtienne.


Mackenson PHANOR

Kommentare


bottom of page