top of page

Une sous-station de l’EDH mis hors service par des bandits à Carrefour-Feuilles


Des bandits ont saccagé, lundi dernier, une sous-station de l’EDH située dans la zone de Carrefour-Feuilles, suite à cette attaque l’infrastructure énergétique n’est plus en mesure d’alimenter une bonne partie de la zone métropolitaine de Port-au-Prince en électricité, selon une note de presse publiée par l’EDH en date du 15 août 2023.


Les actes de violence dont sont victime les résidents du quartier de Carrefour-Feuilles ont eu aussi un impact négatif sur le bon fonctionnement de l’EDH. En effet une sous-station de la compagnie située dans cette zone a été la cible de bandits armés, lundi dernier, des individus ont fait irruption au sein des locaux de la sous-station et y ont pratiqué des manœuvres rendant le matériel d’exploitation inopérant.


Les agresseurs ont aussi menacé l’opérateur sur place et l’ont contraint de laisser son poste. Celui-ci a dû se réfugier dans le voisinage pour éviter le pire, selon une note de presse publiée par la direction de l’EDH en date du 15 août 2023.


Suite à l’arrêt de cette sous-station plusieurs quartiers de la zone métropolitaine de Port-au-Prince ne sont plus alimentés en électricité. L’EDH s’excuse auprès de sa clientèle de son incapacité momentanée à délivrer le courant électrique.


La compagnie dénonce de telles actions qui, selon elle sont des obstacles à la satisfaction des besoins en électricité de la population. “Les matériels d’exploitation des sous-stations sont extrêmement coûteux et difficiles à réparer voire les remplacer”, souligne l’EDH dans sa note.


Face à cette situation, l’EDH appelle les autorités concernées à identifier et punir les fauteurs de troubles qui pénalisent les abonnés ainsi que la population en général. L’entreprise rassure toutefois ses abonnés de sa volonté à reprendre le service dans les meilleurs délais et sollicite leur participation active dans la protection du matériel de l’EDH.


A la Une..

تعليقات


bottom of page