Réaction sur la vague de déportation contre les haïtiens.


L’Assemblée des peuples des Caraïbes (APC) a condamné les violences et répressions contre les ressortissants haïtiens en République Dominicaine. Elle appelle le gouvernement dominicain à cesser les expulsions massives de ces compatriotes et les traiter avec respect et dignité.


Dans un communiqué daté du 17 novembre 2022, l’APC a dénoncé la violation flagrante des droits des Haïtiens en République dominicaine et les mauvais traitements subis au moment de la déportation.


L’organisation des peuples Caraïbes déclare constater avec stupéfaction les violences exercées par les militaires dominicains contre les migrants haïtiens et a appelé le gouvernement dominicain à traiter ces migrants et les Dominicains d’origine haïtienne avec dignité. Elle demande également au président Luis Abinader de sursoir aux expulsions massives de ces personnes en situation irrégulière, vu la crise multidimensionnelle que connait Haïti depuis quelques temps.


« Le Gouvernement dominicain doit respecter les Conventions internationales et obéir aux principes de respect des droits humains proclamés dans sa Constitution », indique le document. « Toute personne migrante, malgré sa situation irrégulière sur un territoire d’accueil, doit jouir de la protection de ses droits fondamentaux » a-t-il ajouté.


Dans le communiqué, l’APC a également exprimé ses inquiétudes face aux agissements du régime de Luis Abinader à l’égard des haïtiens qui risquent de développer des pratiques néo-fascistes héritées de la dictature sanglante imposée par Rafael Leónidas Trujillo dans les années 50.


Enfin, l’organisation a exhorté le gouvernement dominicain à emprunter le chemin du dialogue constructif s’inspirant de la solidarité historique entre les deux pays, pour réfléchir sur des solutions rationnelles et responsables du phénomène migratoire.

Posts récents

Voir tout