top of page

Pourquoi pas une raffinerie de Pétrole en Haïti?



Beaucoup de pays au monde, même de petite taille comme Haïti, importateurs des produits pétroliers disposent d'une raffinerie, la République Dominicaine notre voisin, importe le pétrole brut, et fait le raffinerie pour satisfaire en grande partie sa demande intérieure et par conséquent importe une quantité insignifiante du pétrole raffiné;


En Haïti nous faisons le contraire, pour satisfaire notre demande intérieure nous importons des produits pétroliers déjà raffinés, avec une consommation journalière moyenne de 18,478 gallons pour les trois produits pétroliers importés, Haiti perd des économies de volume et même d'échelle, nous nous approchons vers le point où construire une raffinerie de Pétrole serait plus rentable;


Basée sur notre consommation journalière, nous aurons besoin d'une raffinerie d'une capacité de production de 500,000 tonnes, le coût des installations d'une raffinerie pétrolière de cette taille serait d'environ 4 milliards de Dollars Américains;


Sur cette lancée nous devons aussi construire au moins trois zones de stockage: une au Nord, une à l'Ouest et une autre dans le Sud du pays;


Pour des raisons stratégiques et de commodités la location de la raffinerie serait à la Gonâve(1) et là nous devons construire deux zones de stockage: une pour le stockage du pétrole brut et l'autre pour le pétrole raffiné, ce qui donne au total cinq aires de stockage à construire.


Approximativement chaque aire de stockage coûterait 120 millions de Dollars Américains, au total le coût pour les cinq zones de stockage s'élève à 600 millions de Dollars Américains;


Le coût total de l'implantation d'une raffinerie de Pétrole en Haïti, augmentée de cinq aires de stockage serait de 4,6 milliards de Dollars Américains.


Aujourd'hui Haïti ne dispose pas de cette importante somme d'argent. Mais si nous analysons le coût de la Corruption en Haïti au cours des 15 dernières années, ces 4,6 milliards de Dollars Américains représentent environ 23 % de l'argent détourné par nos politiciens rakétè et les Oligarques corrompus.


En effet, la corruption est un mal qui répand sa terreur en Haïti du Père Fondateur à aujourd'hui en traversant le 19e siècle, le 20e pour arriver au 21e siècle;


Un Président d'Haïti disait que les trois gros problèmes du pays sont la Corruption, la Corruption, la Corruption;


Une petite enquête sur les quinze dernières années révèle que le pays a perdu environ 20 milliards de Dollars Américains à cause de la Corruption, faisons un peu de maths:


Nous avons perdu 4 milliards de Dollars Américains au titre du Petro-Caribe et 16 milliards de Dollars Américains venant des détournements de fonds du Trésor Public, de la contrebande dans nos douanes et nos ports, des fraudes fiscales et d'invasion fiscales et l'optimisation fiscale des entreprises etc.


Saurait été de la folie furieuse de croire dans la possibilité de récupérer ces 20 milliards de Dollars Américains détournés par nos politiciens rakétè et les Oligarques corrompus, ces montants sont dans les banques étrangères et les paradis fiscaux et bien sûr une partie investie dans l'achat d'appartements luxueux, de grandes maisons ou investie dans les entreprises en République Dominicaine, aux États-Unis etc.


C'est récemment grâce aux pressions du GAFI, qui est fatigué avec Haïti, lorsqu'il constate les nombreux transferts d'argent sans contrepartie laissant Haïti vers les Banques étrangères et les paradis fiscaux, sans traçabilité dans nos banques et les maisons de transfert;


Que la BRH a été obligée d'agir en sortant la circulaire 114-3 afin de réduire les transferts sans contrepartie laissant Haïti vers les Banques Étrangères et les paradis fiscaux.


Nous ne pouvons pas agir sur les institutions nationales telles que: le Ministère de la Justice, le Ministère des Finances, l'UCREF, L'ULCC, la CSCCA etc. responsables de la lutte contre la Corruption, le blanchiment d'argent et qui ne font pas leur travail;


Avec la présence de GAFI nous pouvons garder la pression sur les autorités Haïtiennes présentes et futures afin de combattre la Corruption en mettant en place la bonne Gouvernance institutionnelle, économique, financière, environnementale, sociale dans le pays;


Les autorités Haïtiennes sont obligées d'appliquer les recommandations du GAFI en ce qui concerne la lutte contre le Blanchiment des capitaux, la lutte contre le terroriste et le trafic des armes à feu, sinon Haïti sera sanctionnée, ce qui conduira à couper le pays du système financier International.


Ce faisant l'État Haïtien trouvera suffisamment d'argent dans le Trésor public pour l'implantation en Haïti d'une raffinerie de Pétrole, ce sera non seulement un grand pas vers l'autosuffisance énergétique du pays mais aussi la possibilité de créer une grande quantité d'emplois de qualité, qui sera un bon booster pour l'Économie Haïtienne.


Dans le cadre d'une diplomatie Économique et sans démagogie, Haïti avec un Gouvernement légitime, pourra compter sur l'aide technique et financière de certains pays d'Afrique dont le Nigeria qui est un grand producteur et exportateur de Pétrole, le premier du continent Africain, qui a le Savoir-faire dans le domaine des produits pétroliers et qui nous avait déjà aidé lors du tremblement de terre du 12 Janvier 2010.


(1) il reste à résoudre le problème des ports qui doivent avoir le tirant d'eau approprié pour recevoir les bateaux de moyenne tonnage.


Dr Eddy Labossière

21/10/2022

Comments


bottom of page