top of page

OEA plaide pour une aide électorale et humanitaire en faveur d’Haïti



Suite au rapport du Groupe de travail pour le pays, créé en février dernier afin de soutenir un éventuel processus électoral en Haïti, l’Organisation des États américains (OEA) a formulé, jeudi 20 avril, la demande d’une assistance humanitaire et électorale pour Haïti. Plusieurs organisations régionales ont déjà accepté de collaborer avec le Groupe de travail au cours des prochains mois selon l’OEA.


Le Conseil permanent de l’OEA dit apprécier les résultats des travaux de ce groupe, composé de quatorze États membres, qui s’est entretenu avec l’exécutif haïtien et a présenté « un aperçu détaillé de la sécurité et de l’aide humanitaire » en Haïti, rapporte le journal Efe.


Le rapport soutient que les États membres et les observateurs permanents de l’OEA devraient être encouragés à intégrer, innover, compléter et coordonner leurs efforts avec d’autres acteurs afin de fournir une assistance et un soutien opportuns au peuple haïtien.

L’ambassadeur de Trinité-et-Tobago auprès de l’OEA et chef du Groupe de travail pour Haïti, Anthony Phillips-Spencer, a souligné que l’objectif principal du rapport est de fournir des informations aux États sur les domaines qui ont besoin d’aide et de soutien immédiat tels que la sécurité et la démocratie.


Phillips-Spencer a souligné la nécessité d’envoyer une aide humanitaire et électorale pour organiser des élections libres et équitables.


Selon l’OEA, des entités telles que l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA) ont déjà accepté de collaborer avec le Groupe de travail au cours des prochains mois.


L’ambassadeur américain auprès de l’OEA, Frank Mora, a déclaré que « le besoin de cette aide est urgent » et a offert son engagement ferme à poursuivre le dialogue sur l’aide à Haïti, rapporte l’agence espagnole.


A la Une…

Kommentare


bottom of page