top of page

Les titres du journal


17 octobre 2022. 216e de l’assassinat du Père fondateur de la nation Jean Jacques Dessalines. A l’occasion le Chef du Gouvernement Ariel Henry fera le dépôt d’une gerbe de fleurs au Musée du Panthéon National en Mémoire en l’Empereur Jacques 1er.


Poursuite des mobilisations contre le Gouvernement et notamment une mission militaire sur le sol national. Le leader de Pitit Desalin Jean Charles Moïse et ses partisans fouleront le Macadam ce 17 octobre jusque par devant l’ambassade américaine.


Des dizaines de maisons ont été incendiées par des bandits à la Croix des Bouquets samedi. La guerre entre les gangs de Torcel dirigé par Vitlhome et les 400 Mawozos continue de faire des victimes à l’entrée nord de la capitale.


Environ 12 personnes ont été tués et leur corps calciné par des bandits dans la zone par le gang dirigé le présumé criminel Ti Makak.


Dossier politique. Ce sera de l’ingérence d’imposer une décision aux acteurs locaux. C’est aux haïtiens de s’entendre pour trouver un accord global pour conduire le pays vers les élections générales selon le Chargé d’Affaires américain en Haïti.

Selon Eric William Stromayer confirme que les Etats-Unis prendront des sanctions sévères jusqu’aux membres des familles de ceux qui financent les gangs en Haïti. Leurs biens et leurs avoirs seront confisqués. Et mêmes s’ils sont américains, ils seront sanctionnés rappelle le diplomate.

Concernant la crise humanitaire et sanitaire actuelle, les Etats-Unis donneront tout le support nécessaire à Haïti et à ses partenaires pour aider le pays selon le diplomate américain.


Livraison d’une première cargaison de matériels et de blindés commandés au Canana le Gouvernement Haïtien pour faire face à l’insécurité.


La Direction Générale de la Police nationale donne l’assurance de faire bon usage des nouveaux matériels livrés pour lutter contre l’insécurité en Haïti.

Et dans le culturel. Mort de Michael Benjamin en plein concert sur la scène Accor Area à Paris. Haïti tout entière pleure le départ de la vedette. Bouleversé, le premier ministre Ariel Henry salue la mort d’une référence dans la musique haïtienne.


A la une


Comments


bottom of page