top of page

Le pays applaudi le vote des sanctions contre les bandits à l’ONU


L’ambassadeur Antonio Rodrigue, représentant permanent d’Haïti auprès des Nations Unies, se dit satisfait de l’adoption de la résolution imposant des sanctions économiques et un embargo sur les armes aux groupes armés non gouvernementaux opérant dans le pays. Il a cependant souligné que davantage de mesures sont nécessaires pour rétablir la sécurité dans le pays.


Le représentant permanent d’Haïti auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Antonio Rodrigue, a exprimé les satisfactions du Gouvernement et remercié vendredi dernier les pays du Conseil de sécurité pour avoir voté la résolution imposant des sanctions économiques et un embargo sur les armes aux groupes armés non gouvernementaux opérant dans le pays.

Le diplomate haïtien a toutefois souligné que davantage de mesures sont nécessaires pour rétablir la sécurité dans le pays.


Cependant, il a averti que « les sanctions seules ne peuvent pas éradiquer le niveau élevé de violence qui sévit en Haïti. Il a souligné que les forces de sécurité haïtiennes n’ont pas la capacité nécessaire pour répondre à la menace que représentent les groupes armés.

C’était lors de son discours au Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations-Unies. Les propos de l’ambassadeur Antonio Rodrigue.


A la Une…

Comentários


bottom of page