top of page

Le Honduras expulse le Taïwan et embrasse la Chine



Suite à l’annonce de rupture des liens diplomatiques avec le Taïwan par le ministre hondurien des affaires étrangères, Eduardo Enrique Reina García, les dirigeants du pays ont demandé le retrait total du personnel diplomatique taïwanais du territoire. Un délai de 30 jours leur a été accordé. Les honduriens ont opéré ce changement diplomatique dans l’optique d’un rapprochement avec la Chine.


« 30 jours sont plus que suffisants pour le Taïwan de faire ses valises et partir », L’annonce a été faite par le vice-ministre des Affaires étrangères Antonio Garcia à la télévision locale ce lundi.


L’ambassade de Taipei dans le quartier verdoyant de Palmira à Tegucigalpa a été, pendant des années, l’un des avant-postes étrangers les plus importants de la capitale de ce pays de l’Amérique centrale, ainsi que la deuxième plus grande ambassade du pays après celle des États-Unis.


Le numéro 2 du ministère des affaires étrangères a également souligné la nécessité d’une mission diplomatique en Chine dans le meilleur des délais.


A la Une…

Comentarios


bottom of page