top of page

Le Canada, l’OEA et la France réagissent suite à l’assassinat des policiers à Liancourt



Des missions diplomatiques en Haïti notamment les ambassades du Canada et de France ont présenté leurs sympathies et condoléances aux proches des policiers assassinés à Liancourt lors de l’attaque des bandits armés le 25 janvier. Ces deux institutions en ont profité pour réaffirmer leur soutien à la police nationale.


De son côté le Canada a renouvelé, via son compte Twitter, son appui à Haïti « Le Canada offre ses plus sincères condoléances aux familles des membres de la PNH qui ont été tués récemment. Le Canada continue d’appuyer les solutions proposées par les Haïtiens pour mettre fin à la violence qui sévit dans le pays ».


D’un autre coté l’Organisation des États Américains (OEA) a, elle aussi, réagi sur son compte Twitter. « OEA ap prezante kondoleyans li bay fanmi, PNH la, ak tout kòlèg vanyan polisye sa yo bandi asasinen lachman nan komin Lyankou. OEA ap kontinye kanpe bò kote pèp Ayisyen an e l ap toujou apiye jefò yo nan lit kont enfliyans bandi san fwa ni lwa yo ».


Par ailleurs, l’Ambassade de France en Haïti a publié une note à travers laquelle elle condamne les crimes perpétrés contres les policiers et appelle la justice haïtienne à sévir contre les coupables. « La France condamne avec la plus grande fermeté les assassinats de policiers commis hier en Haïti. Les auteurs de ces crimes doivent être traduits en justice », martèle l’ambassade.


Dans la même veine, la représentation diplomatique se dit extrêmement préoccupée par rapport à la dégradation de la crise sécuritaire, humanitaire et sanitaire en Haïti. « Nous soutenons la mise en œuvre de la résolution 2653 du CSNU instaurant un régime de sanctions à l’encontre des personnes impliquées dans des activités criminelles », déclare-t-elle.


Rappelons que 7 policiers ont été abattus le 25 janvier dernier à Liancourt, localité de l’Artibonite, par des membres de gangs de la zone, ce qui porte à environ une quinzaine d’agents des forces de l’ordre assassinés en début de l’année en cours.


A la Une…

Comments


bottom of page