top of page

Le Canada hésite quant à l’envoi de troupe en Haïti

Dernière mise à jour : 28 oct. 2022


De passage à Ottawa, Antony Blinken, tente de convaincre son homologue, Mélanie Joly, de prendre les rênes pour l'envoi d'une force d’intervention internationale en Haïti. Toutefois elle se montre sceptique quant à l’envoi de troupe en Haïti. Pour l’instant l’accent est surtout mis sur les questions liées à l'aide humanitaire.


Antony Blinken continue de faire pression pour que le Canada prenne la tête d’une force internationale afin de stabiliser Haïti, assiégé par des gangs criminels. Mais la ministre Joly souhaite pour le moment mettre l’accent sur l’aide humanitaire. Présentement, c’est le peuple qui souffre en Haïti, alors notre objectif, c’est de les aider a-t-elle précisé.


Elle a également expliqué que, pour régler la crise politique, il fallait trouver des solutions à la crise humanitaire et sanitaire. Haïti doit pouvoir recevoir du carburant et de l’eau potable, a-t-elle ajouté.


La ministre a dit mener des discussions avec plusieurs partenaires, dont la Communauté des Caraïbes (CARICOM) et l’Union africaine afin de s’assurer qu’il y a une légitimité derrière une telle approche.


Le gouvernement Trudeau demeure flou sur ses intentions de déployer des militaires, alors que les généraux des Forces armées canadiennes dénoncent une pénurie de personnel.


A la Une…


Comentários


bottom of page