top of page

La RD n’autorise pas la structure d’aide internationale à la sécurité en faveur d’Haïti


Suite à l’annonce du Canada au sujet de l’implantation d’une cellule de coordination du soutien à la Police Nationale d’Haïti en République Dominicaine, les dirigeants de ce pays ont réagi, ils affirment n’avoir accordé aucune autorisation pour accueillir une telle structure sur leur territoire, selon le ministre des affaires étrangères dominicain Roberto Álvarez


En effet jeudi dernier, la ministre canadienne des affaires étrangères, Mélanie Joly, avait annoncé que son pays avait l’intention d’installer, cet été, en République dominicaine, une structure ayant pour attribution de coordonner l’aide internationale à la sécurité en faveur d’Haïti.


Toutefois le ministre des affaires étrangères dominicain Roberto Álvarez a informé sur son compte Twitter qu’aucune discussion n’a eu lieu sur ce sujet avec les dirigeants de son pays, de ce fait nulle autorisation n’a été accordée pour l’implantation d’une telle structure en République Dominicaine.


De son coté l’ambassadeur du Canada en Haïti, Sébastien Carrière a indiqué n’avoir pas « la compétence » pour réagir à la déclaration du chancelier dominicain. Le diplomate canadien a cependant réagi au mécanisme de cette coordination annoncée. « Je pense que nous avons mal expliqué hier ce que sera ce nouveau mécanisme. Ce bureau a pour objectif de renforcer la coordination de l’aide à la PNH, avec notamment des partenaires qui ne sont pas présents sur le terrain en Haïti et en complément de la coordination qui se fait déjà entre capitales, en y affectant de nouvelles ressources humaines à temps complet dédiées seulement à Haïti.


A la Une….


Commentaires


bottom of page