top of page

La culture haïtienne au pluriel

Peinture, sculpture, littérature, musique, langue créole… La culture haïtienne, sous toutes ses formes, est foisonnante et en grande partie marquée par l’imaginaire de la religion vaudou.


C’est après l’indépendance d’Haïti en 1804, qui mit fin définitivement à l’esclavage, que l’on voit apparaître des « œuvres » typiquement haïtiennes. Ces œuvres sont d’abord inspirées par la religion vaudou, car on bat tambour lors des cérémonies, les murs des temples sont ornés de représentations de saints (confondus avec les esprits ou « loas ») et sur le sol des temples sont tracés les « vèvès », symboles géométriques personnifiant ces mêmes esprits, et qui seraient repris des dessins des Arawaks, premiers habitants de l’île.


Toutefois, le vaudou a été censuré et persécuté pendant plus de deux siècles, à la fois par les premiers chefs d’Etat et par les Eglises catholique et protestante ; ce n’est que depuis les années 1980 qu’il est admis comme religion, au même titre que les autres, et que les artistes peuvent s’en inspirer ouvertement.


Comments


bottom of page