top of page

L’OPC plaide en faveur des policiers



L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) dit s’indigner face aux attaques violentes orchestrées par des gangs armés à l’encontre des policiers. L’OPC exige justice et des funérailles nationales pour les policiers assassinés ainsi qu’un accompagnement à long terme pour les membres de leurs familles.


L’Office de la Protection du Citoyen (OPC) dit noter qu’en moins d’une semaine, au moins 13 policiers sont tués par des bandits la semaine dernière. Six agents sont morts à Pétion-Ville, dans le département de l’ouest et 7 à Liancourt, dans l’Artibonite, précise l’institution de droits humains.


L’OPC dénonce également l’assassinat de 16 prisonniers au centre de détention des Gonaïves lors d’une ‘’tentative d’évasion’’ un véritable carnage, déplore le protecteur du citoyen.


Tout en présentant ses sympathies aux parents des policiers tués, et à l’institution policière, l’OPC demande que des funérailles nationales soient organisées les disparus et exige un accompagnement à long terme en faveur des parents des policiers tués.

Il encourage les pays regroupés au sein de la communauté internationale à soutenir de manière concrète les efforts des autorités étatiques dans le cadre de la lutte contre les gangs armés en Haïti.


Pour ce qui est des incidents enregistrés au centre de détention des Gonaïves, l’OPC recommande une enquête immédiate pour fixer les degrés de responsabilité à toutes fins administratives et juridiques.


Il invite les autorités judiciaires, á travers le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), « à assumer leurs responsabilités en vue de renforcer l’appareil judiciaire par des actions fondées sur la loi et les valeurs universelles garantissant la protection des droits de tous les magistrats et le respect de leur intégrité morale ».


A la Une....

Comentários


bottom of page