top of page

L’OMS prédit une augmentation du choléra en Haïti


Les prévisions de l’organisation Mondiale de la Santé sont pour le moins alarmistes quant à la possibilité que le cholera gagne encore plus du terrain en Haïti, tenant compte d’un ensemble de facteurs, dont l’inaccessibilité des zones contrôlées par des chefs de gangs, étant des foyers de cette maladie.


Cité soleil et Carrefour feuille sont des endroits de la capitale haïtienne où les premiers cas de personnes atteintes du choléra ont été recensées selon les responsables du Ministère de la Santé et de la population.


Dans une note rendue publique hier mardi, l’ONG Medecins Sans Frontières rapporte que plus d’une soixantaine de personnes ont été admises dans ses structures sanitaires.


Lors d’une interview accordée à une journaliste à Genève, le porte-parole de l’Organisation Mondiale de la Santé OMS Christian Limdmeier a clairement exprimé son inquiétude face à la résurgence de cette maladie en Haïti.


« La situation évolue rapidement et il est possible que des cas antérieurs n’aient pas été détectés », a-t-il déclaré, estimant que le nombre de décès pourrait être « bien supérieur » et « augmenter »


« Une demande était en cours auprès du groupe international de coordination pour la fourniture de vaccins contre le choléra administrés par voie orale. La disponibilité de ces vaccins reste néanmoins limitée, avec une demande supérieure à l’offre », a précisé M. Chstian Limdmeier.


Rappelons que l’épidémie du choléra, importée par le contingent népalais des casques bleues en Haïti, avait été officiellement éliminée dans le pays en février 2022. Le dernier cas avant ceux annoncés dimanche avait été recensé en 2019.


A la Une

留言


bottom of page