top of page

Haïti soumet la candidature de la Cassave, à l’UNESCO, comme patrimoine culturel et immatériel


L’Ambassadeur, Déléguée permanente de la République d’Haïti auprès de l’UNESCO, Madame Dominique Dupuy, a soumis officiellement la candidature de la Cassave, comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité, auprès de l’organisation, une initiative haïtienne soutenue par plusieurs autres pays.



Cette démarche haïtienne auprès de l’UNESCO a reçu le soutien de quatre autres pays de la région notamment : Cuba, Honduras, la République dominicaine et le Venezuela.


La cassave est une galette à base de farine de manioc, une culture propre au continent américain qu’on retrouve surtout dans les pays latino-américains. Elle a été la nourriture des indigènes de l’époque précoloniale, ensuite la tradition a été transmise à nos ancêtres africains.


« Ce patrimoine est enraciné aussi bien dans les quartiers périurbains que dans les zones rurales. Il est transmis de génération en génération et a une signification très importante pour les communautés », a indiqué l’ambassadeur qui a fait savoir que la Cassave, symbole d’un véritable dialogue interculturel, est le premier élément patrimonial de la région soumis pour inscription sur cette Liste dans le cadre d’une démarche multinationale.


Mme Dupuy a souligné que la candidature de la Cassave sur la liste représentative comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité est le fruit d’une longue collaboration entre chercheurs et experts des différents pays soumissionnaires. « Après la « Soup joumou », c’est la deuxième soumission haïtienne à cette liste », dit-elle.


Par ailleurs, Mme Dupuy a salué les travaux de recherche des étudiants et des chercheurs de l’université d’Etat d’Haïti qui ont permis de constituer le dossier de candidature. Les experts ont assuré la rédaction du texte de la fiche et sa traduction.


A la Une…

Commentaires


bottom of page