top of page

Gustavo Petro, président colombien, affirme être co-responsable de la crise Haïtienne.



Le président Colombien, Gustavo Petro, affirme qu’il se sent co-responsable de la crise sociopolitique haïtienne, à cause de l’implication des mercenaires colombiens dans l’assassinat du président Jovenel Moïse. Il a fait cette déclaration au journal dominicain DiarioLibre.


« Je veux aller en Haïti et c’est une question où la Colombie a une responsabilité conjointe, d’abord parce qu’Haïti nous a aidés à être un pays libre et ensuite parce que des ressortissants colombiens sont allés tuer le président », a déclaré le premier citoyen colombien.


Gustave Petro a fait cette déclaration lors de sa participation au XXVIII Sommet ibéro-américain déroulé ce week-end en République voisine, sans préciser cependant la date de sa visite éventuelle en Haïti.


Toutefois, concernant l’envoi par la communauté internationale d’une force militaire pour accompagner la police haïtienne, Gustavo Petro a indiqué que la solution pour Haïti n’est pas seulement de mener une intervention, selon lui les contextes doivent être bien analysés, y compris celui américain.


A la Une…

Comments


bottom of page