top of page

Drame à Morne à Cabrit

Dernière mise à jour : 19 févr.




 


Au moins 9 personnes qui se trouvaient à bord d’un minibus ont été tuées par balles dimanche au niveau  de morne à Cabrit, sur la route nationale numéro 3.


Selon le président de l’Association des propriétaires et chauffeurs d’Haïti (APCH) le véhicule qui assuraient le transport mirebalais port-au prince a été criblée de balles par des bandits, alors qu’ils échangeaient des tirs avec la police. C’est la consternation a mirebalais après ce drame.


 Le syndicaliste a également fait savoir que plusieurs passagers ont été grièvement blessés lors de cette attaque également.


Les corps des victimes ont été emportés par les gangs, affirme, monsieur Méhu Changeux 

La localité de Morne à Cabrit est devenue un bastion pour des gangs armés qui installent des postes de péage sur ce tronçon.


Les syndicats du secteur de transport dénoncent une fois de plus le droit de péage que les bandits imposent aux chauffeurs qui empruntent les routes nationales. Ils invitent les autorités à rétablir un climat de paix et de sécurité afin que les transporteurs puissent assurer librement les trajets.


 Depuis plusieurs années des hommes armés règnent en maître et seigneur à Martissant et ses environs. Ils tuent, pillent, volent, violent, organisent des enlèvements suivis de séquestrations. Désormais , Mariani vient d’allonger la liste des territoires perdus.


 Une situation qui, à un certain moment, avait paralysé la route nationale numéro 2, en limitant la circulation de biens et de personnes. Ainsi, des centaines de chauffeurs se sont retrouvés au chômage. Pour reprendre leur boulot quotidien, certains transporteurs ont accepté de verser  la somme d'argent exigée  par les  criminels.

 

A la Une

Opmerkingen


bottom of page