top of page

Des policiers, membre de la milice « Fantom 509 » interdits d’entrer aux USA.



Des policiers suspectés d’être d’anciens membres de la milice « Fantom 509 », sont interdits de quitter le pays malgré qu’ils aient été bénéficiaires du programme « Humanitarian Parole » de l’administration Biden.


Plus d’un diraient que c’est le revers de la médaille pour ces anciens actionnaires du « Fantom 509 ». Alors qu’ils se sont laissés manipuler par des politiciens pour semer la pagaille dans la capitale haïtienne ; ces genres d’actions qualifiées de vandalisme par plus d’un, ne sont pas passés comme une lettre à la poste aux yeux des autorités américaines.


Ces hommes forts ont marqué la fin du mandat de l’ancien chef de la PNH, Normil Rameau, notamment au cours de la période comprise entre octobre 2019 et mars 2020, par des mouvements de trouble en série.


Rappelons que 5,500 Haïtiens sont déjà entrés aux Etats-Unis sur 11.300 bénéficiaires entre le 6 janvier et le 16 février, selon des chiffres évoqués le 2 mars dernier par l’organisation américaine baptisée « Immigrant Family Services Institute » (IFSI), citant le Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis.


A la Une...

Comentários


bottom of page