top of page

Dennis B. Hankins désigné comme ambassadeur américain en Haïti



Dennis B. Hankins a été désigné nouvel ambassadeur américain en Haïti par le président Joe Biden. Il est un diplomate de carrière ayant travaillé dans la diplomatie américaine depuis 38 ans. B. Hankins a servi son pays au Soudan, au Congo, au Mali, en Guinée et dans d’autres points difficiles à travers le monde.



Avec près de quatre décennies d’expérience dans certains des postes les plus difficiles du monde, Dennis B. Hankins, qui a travaillé au Soudan et au Congo et a été ambassadeur au Mali et en Guinée, actuel conseiller en politique étrangère au Bureau de la Garde nationale au Pentagone, est nommé ambassadeur des États-Unis en Haïti par le président Joe Biden.


« Il travaille dans le service diplomatique américain depuis 38 ans. La nomination de Hankins, qui doit être confirmée par le Sénat, intervient 19 mois après que la dernière ambassadrice du pays, Michele Sison, a mis fin à sa période de service en octobre 2021 après trois ans. L’ambassade des États-Unis a été dirigée par le chargé d’affaires Eric Stromayer, un ancien ambassadeur haïtiano-créole en République togolaise qui a travaillé à Port-au-Prince au début de sa carrière », a informé le journal floridien.


Selon les détails communiqués par le journal, Hankins a été trois fois chef de mission adjoint au Soudan, en Mauritanie et au Mozambique, officier principal à Sao Paulo, Brésil, et consul général à Riyad, Arabie saoudite.


« Hankins a également été conseiller politique et économique à l’ambassade des États-Unis au Portugal et chef de section politique en République démocratique du Congo. Auparavant, il a servi en Haïti en tant que chef des visas non-immigrant et coordonnateur des réfugiés », a poursuivi Miami Herald.


« À Washington, Hankins a été directeur adjoint du maintien de la paix, officier de veille principal et responsable de bureau en Angola. Hankins a obtenu un baccalauréat à l’Université de Georgetown et une maîtrise au National War College. Récipiendaire de nombreux prix de performance du département d’État, Hankins parle français, portugais et indonésien », a écrit le journal dans un article publié ce vendredi.


A la Une….

Komentarai


bottom of page