top of page

Arrestation aux Cayes de l’activiste politique Marcelin Myrtil allias ARAB

 



 

L’activiste politique Marcelin Myrtil allias ARAB a été arrêté ce lundi dans la ville des Cayes.

Le militant politique qui exigeait justice pour le Président Jovenel Moïse  a été appréhendé sur ordre du commissaire du gouvernement de cette  ville  Ronald Richemond, 

Pour le moment il est placé en garde à vue au commissariat des Cayes en attendant son transfert a Port-au-Prince. Son avocat Arnel Remy exige sa libération, il a déjà intenté une action en habeas corpus, pour la libération de son client.

Notons que Marcelin Myrtil allias ARAB ainsi que plusieurs autres militants politique ont été invites au Parquet de Porta au prince pour incitation à la violence.

Lors des dernières manifestations, Marcelin Myrtil allias ARAB exhibait une machette, il avait invité   la population à prendre des armes contre le pouvoir en place.

Soulignons que le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Edler Guillaume avait rappelé qu’il est interdit de porter des armes à feu ou toute autre arme dans les manifestations.  Celles-ci pourraient mettre en danger la vie d’autrui lors de ces rassemblements sont interdites selon la Constitution, rappelle Jean Elder Guillaume.

Plus loin, il avait informé qu’à partir du 5 février 2024, le port d’arme est interdit dans les manifestations. Ainsi, tout citoyen surpris avec une arme à feu sur la voie publique lors des mouvements de foule sera puni conformément à loi.

Il en sera de même pour ceux qui optent pour la violence en s’attaquant délibérément aux vies et aux biens d’autrui, selon le chef du parquet de Port-au-Prince.

Kommentare


bottom of page