top of page

Ariel Henry promet de tenir compte des recommandations du Forum du HCT


Suite au forum du Haut Conseil de la Transition (HCT), organisé les 23 et 24 mai, sur les thèmes : sécurité, réformes constitutionnelles et électorales, bonne gouvernance, mesures économiques et sociales, le PM Ariel Henry a fait la promesse que son gouvernent prendra en compte les propositions sorties de ces discussions en ce qui concerne particulièrement le sujet préoccupant de la sécurité.


“Je partage aussi avec vous, l’idée que nous avons urgemment besoin de rétablir un environnement sécuritaire, de garantir la liberté de circulation des personnes et des biens. C’est une condition sine qua non, pour aller sereinement vers l’organisation des élections dans de bonnes conditions, et la passation du pouvoir à des élus. J’ai entendu vos points de vue et vos propositions. Je peux vous assurer que le gouvernement en tiendra compte, dans ses prises de décision sur cette épineuse question. Je le dis avec d’autant plus d’assurance, que nombre de vos propositions rencontrent des positions déjà prises ou exprimées par le gouvernement”, a indiqué le chef du gouvernement Ariel Henry.


Le premier ministre avance par ailleurs qu’il n’a jamais voulu une intervention militaire dans le pays. “Je suis sur la même longueur d’ondes que vous, quand vous dites que nous n’avons pas besoin que nos amis étrangers viennent faire le travail à notre place. Le gouvernement n’a jamais sollicité d’intervention militaire. Nous avons seulement demandé un accompagnement robuste pour nos forces de l’ordre, qui sont prêtes à continuer à jouer pleinement leur rôle”, a-t-il dit.


Le PM souligne au passage qu’il faut augmenter les effectifs de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et la doter d’un système de renseignement adéquat; mobiliser davantage de ressources financières pour mieux payer les forces de l’ordre, les équiper et les former; étoffer l’armée et bien définir son rôle et ses modalités d’intervention en soutien à la PNH pour l’accomplissement de certaines tâches spécifiques.


Le premier ministre a exprimé ses vives félicitations aux membres du HCT qui, selon lui, ont fait un travail parfois ingrat, souvent incompris. Il a une fois de plus évoqué la question du remaniement ministériel: « je peux vous dire que dans les jours et les semaines qui viennent, nous aurons l’occasion de voir des changements significatifs tant au niveau de la sécurité qu’au niveau de la gouvernance du pays».


A propos des élections, le chef de l’exécutif croit qu’il faudra “construire des consensus suffisants, au niveau national, sur chacun des points à modifier, et organiser de larges consultations, pour que nos compatriotes adhèrent aux changements qui seront proposés.” La première tâche du prochain Conseil Électoral Provisoire (CEP), ajoute-t-il, sera d’organiser une consultation populaire en vue de valider les modifications apportées. Cette étape nécessaire et indispensable devra être franchie, dans un court laps de temps, parce que l’organisation des élections générales en dépend.


Il a, par ailleurs, remercié les dirigeants des partis politiques, des organisations de la société civile et du secteur privé, signataires ou non du Consensus du 21 décembre 2022 qui ont fait le déplacement pour engager le débat sur les prochaines étapes devant conduire le pays vers les élections et la passation du pouvoir à des élus.


A la Une…

Коментарі


bottom of page