top of page

Ariel Henry déclaré “persona non grata” en République Dominicaine.



Ce samedi 09 mars 2024, le président de la République Dominicaine, Luis Abinader, a décidé d’interdire le Premier ministre haïtien, Ariel Henry,  de foulé le sol de son pays. Cette décision est prise dans l’optique de garantir la sécurité de son territoire, déclare Abinader.

 

Cette décision fragilise d’avantage la position diplomatique d’Ariel Henry. En effet dans une interview accordée au Financial Times, M. Abinader a expliqué qu’en raison du contexte actuel, il ne jugeait pas appropriée la présence du premier ministre haïtien en République dominicaine.

 

Le gouvernement dominicain a justifié, selon Listin Diario, dans un communiqué que cette déclaration intervient au moment de tensions et de violences qui sévit en Haïti, où des gangs ont contesté l’autorité du gouvernement, compliquant encore davantage la situation politique et sociale dans la région.

 

 

Par ailleurs, le président dominicain a réitéré que la République dominicaine a fermé sa frontière terrestre de 390 km avec Haïti depuis la récente augmentation des violences, mettant en œuvre des restrictions strictes sur la circulation des marchandises.

 

De plus, le Président Luis Abinader a qualifié la situation sécuritaire d’Haïti de «totalement insoutenable», et a appelé la communauté internationale à se joindre aux efforts visant à pacifier Haïti et à élaborer un plan viable vers des élections démocratiques, affirmant que sans un gouvernement légitime et une diminution significative de la violence, le processus électoral serait non viable.

 

 

A la Une…

Comments


bottom of page