top of page

A la Une: Les Etats-Unis pressent les acteurs pour un accord global


Série de rencontre hier mercredi 12 octobre 2022 entre le sous-secrétaire d'État américain aux affaires hémisphériques Brian Nichol’s et le premier ministre Ariel Henry, le président élu et les membres du Bureau de Suivi de l’Accord de Montana sur la crise sociopolitique sécuritaire et humanitaire actuelle. Ces rencontrent avaient pour objectif de presser les acteurs politiques haïtiens à trouver un accord global afin de résoudre la crise.


L’émissaire américain a demandé aux acteurs politiques de travailler afin de trouver un consensus rapide pour un accord global devant conduire vers l’organisation des élections générales dans le pays.

Entretemps le département d'État américain annonce de nouvelles mesures pour soutenir Haïti et accuse des acteurs malveillants qui continuent de financer et de fomenter la violence.


Les Etats Unis prévoient également des restrictions de visas notamment contre des fonctionnaires haïtiens et d’autres personnes impliquées dans le fonctionnement des gangs.

L’ambassadeur canadien à l’ONU affirme que la communauté internationale identifie ceux qui financent les gangs en Haïti. Mais pour aider à sortir de l’impasse de cette crise humanitaire et sécuritaire, il faut un accord entre les leaders haïtiens, dit le diplomate de carrière, Bob Rae.


Un navire des garde-côtes américains patrouille dans les eaux haïtiennes depuis quelques jours. Sa présence vise à renforcer la police nationale dans la lutte contre les gangs et les pirates en Haïti.


Au moins 50 détenus sont morts dans les prisons haïtiennes à cause notamment de l’épidémie de Choléra, de la tuberculose, de la malnutrition et du VIH/SIDA.


A la Une

Opmerkingen


bottom of page