top of page

A la Une: dossier carburant, choléra, message diplomatique, crise politique


Ce mercredi 5 octobre devrait marquer la troisième journée de classes pour les enfants haïtiens. Mais aucune activité scolaire n’est toujours remarquée à Port-au-Prince ni dans les villes de Provinces du pays.


Sauf que la série de mobilisation contre la dernière décision du Gouvernement d’augmenter les prix du carburant sur le marché local continue et les protestataires en profitent pour exiger le départ du premier ministre Ariel Henry du pouvoir.


Il n’y aura pas de rentrée des classes tant que les revendications populaires n’auront pas été satisfaites, martèlent des syndicalistes du secteur éducatif. Ils dénoncent par ailleurs la violation du droit à l’éducation en Haïti.


La crise du carburant persiste. Le gouvernement ne pipe mot et maintient sa dernière décision malgré l’indisponibilité de l’essence dans les pompes. Par contre dans l’informel le gallon de gazoline coûte entre 3 mille et 5 mille gourdes.


Le Terminal Varreux et WINECO S.A souhaité la création d’un couloir humanitaire en urgence afin d’approvisionner les hôpitaux, les centres de traitements d’eau et les réseaux de télécommunications en carburant.


Parallèlement, des ambassades et missions diplomatiques accréditées en Haïti appellent à « une trêve humanitaire immédiate » pour permettre la sortie du carburant de Varreux pour gérer les urgences dans le pays.


Recrudescence du choléra en Haïti. L’ONG Médecins Sans Frontières annonce avoir déjà reçu 68 patients testé positifs au vibrio cholera dans les Centres de Traitement de l’épidémie disponibles à Cité-Soleil et à Turgeau.


Mais selon l’OMS les cas de Choléra risquent d’augmenter en Haïti dans les prochains jours à cause de l’inaccessibilité de certaines zones occupées par des gangs.


Crise politique. Les acteurs sociopolitiques tournent autour du pot. Mais la balle à un accord global pour monter un Haut Conseil de la Transition semble être dans le camp du premier ministre Ariel Henry désormais selon des protagonistes.


A la Une

Comentários


bottom of page